» » » Les diffrentes matières
ABECEDAIRE des matières

L'Abécédaire des matières

A

 

Acétate: fibre artificielle d'origine cellulosique, par opposition aux matières synthétiques issues de la pétrochimie. L'acétate est très souvent utilisée pour doubler les vestes et malgré sa faible résistance, cette étoffe a l'avantage d'être infroissable et d'un entretien facile.
 

Acrylique: fibre synthétique obtenue à partir du vitrile acrylique.

 

Adoucissage. Procédé chimique ou mécanique permettant de remédier au toucher rugueux dû aux traitements subis par les tissus lors de la fabrication qui peut leur conférer un toucher particulier.

 

Alcantara. Faux daim, qui a connu son heure de gloire dans les années 70, retrouve, aujourd'hui, les faveurs du public pour son toucher "peau de pêche" et son entretien facile. Il est réalisé à partir d'un mélange de polyester et de polyuréthane.

 

Antibactérien. Ces agents, qui appartiennent à une nouvelle génération de biotextiles, destinés à soigner notre bien-être, peuvent être incorporés aux fibres, dès leur conception, et conserver leurs propriétés lavage après lavage

 

Antiboulochage. C'est un des nombreux traitements de finitions, qui empêche les fibres de former des peluches à la surface de l'étoffe

 

C

 

Capillarité. L'évacuation de la vapeur d'eau, à l'intérieur d'un vêtement, se fait très souvent par capillarité: les gouttelettes s'acheminant de la partie humide vers la partie sèche du fil

 

Coolmax. Polyester respirant et climatique de Du Pont de Nemours

 

Cordura. Au départ, cette marque d'un polyamide du groupe Du Pont fut utilisée en renforts dans les sacs de voyage, mais de nouvelles versions, plus fines, lui ont permis d'accéder depuis à l'habillement

 

Coton: fibre d'origine végétale, fournie par le duvet d'un arbre appelé couramment cotonnier. C'est la fibre la plus consommée dans le monde, avec 40% environ de la consommation mondiale des fibres. Le coton se compose de 87% de cellulose, d'eau, de cendres, de protides, de cires et de pectines. Douceur et confort sont les deux caractéristiques qui le définissent. Il est aussi symbole de pureté et se lave à toutes les températures. Grâce aux nouvelles techniques, développées par les industriels, sa froissabilité s'estompe et son repassage peut même devenir superflu. Historiquement, le coton fut le premier support d'impressions en se parant de toutes les couleurs et de toutes les séductions pour embellir le corps.

 

D

 

Déperlance. C'est la résistance d'une matière à la pénétration des gouttelettes d'eau qui finalement glissent sur sa surface

 

E

 

Emerisage. Traitement mécanique de finition des étoffes (coton, soie, fibres artificielles ou synthétiques) est destiné à augmenter la douceur du toucher

 

Enduction. C'est un traitement de finition qui consiste à déposer une substance sur un tissu (matière semi-liquide sous la forme d'une pâte, d'une résine ou d'une mousse) permettant soit, de transformer son toucher, soit de l'imperméabiliser en bloquant le passage de la pluie et du vent.

Éponge.Ce tissu moelleux, épais mais léger, est surtout utilisé en articles de toilette.

 

F

 

Fibre. Toute matière pouvant être filée

 

Fibre artificielle: c'est une fibre chimique, réalisée à partir d'une matière végétale, animale ou minérale modifiée.

 

La fibre cellulosique. Appartient à la famille des fibres artificielles, dont le produit de base est la cellulose, issue du bois ou des linters de coton. Il en existe 3 générations

- la première génération est constituée par la viscose. Cette fibre provient de cellulose régénérée obtenue par un procédé chimique,

- la deuxième génération est née sous la pression des consommateurs qui recherchaient de plus en plus de matières lavables,

- la troisième génération a répondu aux besoins, de plus en plus forts, à la fois, de protection de l'environnement et de fibres à l'entretien facile. C'est ainsi que fut mis au point le lyocell, dont la production à grande échelle fut lancée en 1992.

 

Fibre synthétique: c'est une fibre chimique, comme le polyester ou le polyamide, dérivée de la synthèse de certains polymères

 

Flocage. C'est une finition à chaud qui imprime des motifs en relief sur un textile

 

G

 

Glaçage. Ce traitement chimique des étoffes (coton, lin, soie ou viscose) en augmente la brillance et rend leur surface plus lisse, tout en leur conférant un toucher doux et gras.

 

Gore-tex. Membrane à base de Téflon expansé, qui associe imperméabilité et respirabilité

 

Grattage. Traitement mécanique de finition des étoffes qui en augmente l'épaisseur, mais dont l'objectif est souvent d'en augmenter la douceur.

 

  

H

 

Hydrophobe. C'est une matière qui n'absorbe pas l'eau. Le polyamide, l'acrylique et le polyester sont hydrophobes par nature.

 

L

 

Le Lycra est une fibre élastique, inventée et fabriquée par Du Pont de Nemours, qui est utilisée en association avec tous les types de fibres (le Lycra n'étant jamais utilisé seul). La longueur initiale d'un fil peut être étirée jusqu'à 7 fois... la tension relâchée, il retrouve, instantanément, sa forme initiale. L'arrivée du Lycra dans les collants eut un impact comparable à celui du nylon qui fut le premier, à transformer l'univers des bas et des collants dans les années 40. Grâce à ses propriétés d'élasticité et de retour, le Lycra galbe les jambes et offre, des sensations incomparables de confort et une impression de liberté de mouvements. Ses propriétés d'extensibilité et de force de retour donnent de la vie aux tissus, du drapé aux vêtements les plus divers et procurent une liberté exceptionnelle de confort. Dans les vêtements de sport, tout particulièrement, il apporte l'élasticité nécessaire qui va permettre de conserver leur forme et leur taille initiales. Les vêtements de sport, renfermant du Lycra, apportent de l'aisance dans l'accompagnement de tous les mouvements du sportif. Le Lycra évite aussi le pochage et contribue à une meilleure défroissabilité, notamment pour les articles en maille qui gardent longtemps leur forme et leur taille initiales. Les matières modernes et pratiques envahissent, non seulement, les vêtements pour adultes, mais aussi la garde-robe des enfants.

Même si ses prémices remontent déjà à 30 ans, le Lyocel n'est encore qu'au début de son histoire et de ses applications, car il appartient à la nouvelle génération de fibre cellulosique, conçue par l'homme, qui entre dans la famille des fibres artificielles. Fabriqué dans le respect de l'environnement, le lyocell, fibre 100% cellulosique, est entièrement biodégradable. Sa production est écologique. Il possède les atouts d'une fibre naturelle et ceux d'une fibre artificielle sans avoir les inconvénients de l'une et de l'autre. La versatilité exceptionnelle de la fibre permet d'obtenir de nombreux touchers, selon les mélanges et les traitements. Qu'il soit utilisé pur ou en mélange, il offre aux tissus à la fois fluidité et plombant. Sa ténacité à sec est plus élevée que celles des autres fibres cellulosiques, et proche de celle du polyester. Il possède une grande résistance à l'usure, résiste aux lavages de 40° à 60°, demeure quasiment irrétrécissable et ne nécessite qu'un léger repassage. Par ailleurs, il offre une bonne stabilité de la couleur et une bonne réfraction à la lumière, ce qui permet d'obtenir une grande variété de nuances, des plus éclatantes aux plus adoucies

 

M

 

Maille. Étoffe obtenue par tricotage industriel.

 

Micro-encapsulation. Technique de finissage qui a pour but de déposer, sur un fil ou sur un textile, des micro-capsules dont l'agent actif se libérera lentement. Le principe utilisé pouvant être étendu à toutes sortes de substances actives. Les applications possibles sont donc multiples et n'ont pour limite que l'imagination des ennoblisseurs. Le point commun de l'ensemble des systèmes actuels de micro-encapsulations reste leur relative fragilité aux lavages et aux repassages répétés.

 

 

N

 

Néoprène. Nom propre déposé par Du Pont, devenu générique pour désigner le caoutchouc synthétique.

Le 27 octobre 1938, Du Pont de Nemours lance le nylon, première véritable fibre synthétique, qui est le résultat d'un programme de recherche initié en 1927. Dès février 1935, ce programme débouche sur un premier produit: le poly-hexaméthylène-adipamide, c'est-à-dire la fibre nylon, comme on l'appela plus tard, qui pouvait être obtenue en filaments aussi solides que l'acier et aussi fins qu'une toile d'araignée, avec le brillant et le toucher de la soie naturelle. Les premiers bas nylons furent vendus aux employés de Du Pont en février 1939. En 1940, ils furent commercialisés à travers tous les États-Unis, mais le grand public n'en profita pas longtemps, car dès 1942 la production entière fut consacrée à l'effort de guerre. Après cette dernière, de grands progrès furent réalisés dans les secteurs de la lingerie et du corset, jusqu'à ce que le nylon occupe sa position actuelle. En 1959, la fibre élasthanne Lycra fut inventée à son tour et apporta un complément au nylon. Sa production fut lancée pour répondre à la pénurie de caoutchouc qui était jusqu'alors la seule fibre élastique.

 

P

 

Polaire. Cette maille polyester microfibre est grattée afin d'obtenir un aspect molleton aussi doux que du velours. (Polartec est une marque de polaire déposée par Malden Mills, inventeur du procédé au début des années 80). La polaire apporte un confort inégalé grâce à son moelleux, sa légèreté, sa douceur, sa respirabilité et son extensibilité. Cependant, cette maille n'offrant pas d'effet coupe-vent, des complexes polaires avec membranes microporeuses ont été développées également.

 

Polyamide: cette fibre synthétique est obtenue à partir du phénol. Par filage de polymères, résultant de la réaction d'un acide sur un produit dérivé du pétrole, on obtient un polyamide. Le premier polyamide, le nylon de Du Pont, est le polyamide 6.6.

 

Polyester: c'est une fibre chimique, synthétique, qui résulte de la condensation de deux composants du pétrole: un acide et un alcool

 

R

 

Rayonne. Premier terme désignant la soie artificielle, de nature cellulosique

 

Respirabilité. Une matière est dite respirante lorsqu'elle permet le passage de la vapeur d'eau et de l'air.

 

S

 

Satins. Nom d'une des trois armures fondamentales qui donne un tissu à l'aspect uni, brillant et lisse sur l'endroit, et mat sur l'envers. On distingue deux familles: les réguliers et les irréguliers

 

Soie: cette fibre d'origine animale provient de la sécrétion de la chenille du Bombyx Mori, communément appelée ver à soie.

 

Stoned-washed. Procédé de lavage particulier au denim pour donner un aspect vieilli, usé, délavé et doux à un vêtement. Le principe consiste à faire tourner le tissu dans une machine à laver spécifique qui contient un bain avec des pierres abrasives ou des détergents chimiques.

 

T

 

Téflon. Résine fluorée qui, une fois appliquée à un tissu, permet de le rendre déperlant et antitache.

 

Tencel. Nom de marque du Lyocell.

 

V

 

Velours. Étoffe à armure complexe qui présente, sur sa face endroit, des touffes de poils ou des boucles couvrant entièrement ou partiellement la surface du tissu. Il existe différents types de velours, obtenus par un ensemble de constructions, dont le résultat donne de multiples effets. On peut les regrouper en trois grandes familles: les velours trame, les velours chaîne et les velours maille.

 

Viscose: terme générique donné aux fibres artificielles composées d'une substance dérivée de la cellulose.